Parcours sur-mesure – Formation de techniciens « procédés »

Client : Bayer (groupe mondial intervenant dans les domaines de la santé, de l’agriculture et de l’alimentation)

Evolution vers la fonction de technicien d’exploitation (TEX) « procédés » de l’industrie de la chimie
A la production, un service support gère les aléas, et intervient sur la production pour résoudre les difficultés. L’équipe est composée de 6 personnes. Les salariés étaient conducteurs de ligne expérimentés auparavant. Ils ont évolué sur des postes de techniciens, avec une ancienneté de 1 à 6 ans sur cette fonction.

Problématique

Dans le cadre de la consolidation de leurs compétences techniques, leur responsable de service souhaitait les accompagner dans le développement de leurs compétences. Elle avait besoin d’homogénéiser leurs pratiques et leurs savoirs, afin qu’ils adoptent les mêmes postures. Et leur responsable « procédés » souhaitait qu’ils élargissent leurs connaissances sur des aspects plus techniques.

Solution mise en place

Dans un délai d’un mois, en collaboration avec les responsables du projet chez Bayer, INTERFORA IFAIP a donc conçu un parcours de formation de 31 jours (en discontinu), adapté aux spécificités de leur activité et les contraintes du planning :

  • Une remise à niveau sur les connaissances scientifiques
  • Des formations techniques intégrant la chimie industrielle, le génie des procédés et les outils industriels
  • Des modules dédiés aux compétences transverses, tels que la communication professionnelle ou le traitement de données
  • Une « mise en situation » sur les installations pédagogiques d’INTERFORA IFAIP, pour faire une synthèse du parcours et permettre aux collaborateurs de vivre une « expérience » sur la posture de technicien

Durant les 9 mois de formation, nous avons eu à cœur de faire des points réguliers afin d’ajuster les contenus et l’organisation des journées. Encadrée par les formateurs consultants experts de leur domaine, les participants se sont pleinement engagés dans la formation. Ils ont notamment fortement apprécié la « mise en situation » qui leur a permit de vivre une réalité terrain, en faisant eux-mêmes la construction des livrables documentaires, la conduite des installations, et l’application à l’échelle industrielle.  Ils ont également pu prendre un temps de réflexion avec l’analyse de situation par les outils de l’AFEST (action de formation en situation de travail). C’est une manière efficace et rapide de leur faire expérimenter par la formation externe (et non par l’expérience classique au poste de travail), l’ensemble des compétences du métier de technicien. Ainsi nous agissons sur la posture du collaborateur et engageons le changement de pratique dans ses activités au quotidien.

Quelques semaines après la fin de la formation, les responsables ont constaté des évolutions dans leur pratique du métier. Ils ont appliqué les acquis techniques appris lors de la formation dans leur quotidien. Certains ont même changé leurs pratiques et leur posture en tant que technicien « procédés ».

La responsable de service conclut que : « La bonne connaissance de l’activité de l’entreprise, du site et des particularités métier sont un vrai plus pour la bonne réussite du plan de formation pour tous : montée en compétence des participants et apport de solutions adéquates et performantes pour les managers. ».