En exclusivité , un entretien avec Nordine YELLOUZE, BAC Pro

heureux participant au Chemical World Tour II

L’UIC et la Fondation de la Maison de la Chimie, en partenariat avec cinq industriels, relancent le « Chemical World Tour » en l’orientant sur « chimie et sport » à quelques semaines des JO de Londres. Nordine Yellouze, apprenti BAC Pro au CFA Interfora est sélectionné

Informé par le CFA Interfora, vous avez envoyé votre dossier de candidature aux organisateurs du Chemical World Tour 2. Comment les événements s’enchainent-ils ensuite ?

J’envoie CV et lettre de motivation lundi 11 juin et dès le 13, je sais que je suis sélectionné pour les entretiens. Le premier se déroule en Visio conférence via Skype le 14. A mon interlocutrice principale, Emilie, organisatrice du Chemical World Tour pour l’UIC, se joignent par téléphone d’autres personnes.

La seconde session se passe à Paris, du 20 au 22 juin. C’était prévu plus tôt mais ils décalent les dates pour me laisser passer mes examens. Je prends le train immédiatement après, et là, l’aventure commence vraiment. Je prends un taxi qui tombe en panne, heureusement en face d’une station. J’en prends donc un autre. J’arrive avec 10 mn de retard devant un jury de 4 personnes. L’une d’elles a participé au Chemical World Tour l’année dernière. Je la reconnais et ça me rassure un peu. Il y a 2 personnes de l’agence Capa et Emilie. Leur 1ère question : pourquoi êtes-vous arrivés en retard ? Lorsque je leur raconte mes péripéties, ils sourient et me disent que çà ne peut pas s’inventer.

On me met un micro, on me filme, on observe mes réactions. C’est spécial mais ils font le nécessaire pour me mettre relativement à l’aise. Ce qui ne les empêche pas de me poser de nombreuses questions déstabilisantes et sans prévenir de passer à l’anglais puis à l’espagnol. Je réponds comme je peux et réalise, à ma grande surprise, que je me débrouille beaucoup mieux dans cette dernière langue. Combien de temps dure cette entrevue ? Je ne sais pas, je perds complément cette notion.

Plusieurs heures plus tard, le moment de vérité s’annonce. Parmi les 7 candidats étudiants en chimie et 7 autres apprentis journalistes, quels sont les 10 retenus ?
Quatre personnes sont appelées individuellement. Elles ne partiront pas. Puis nous sommes convoqués en binôme. On nous remet une enveloppe : elle contient notre destination et l’innovation à traiter dans le reportage. Maintenant je sais : je pars au Brésil et mon sujet est « la fibre textile intelligente ». Je m’exclame : « Rhodia Fibras ». En plein dans le mille. Ca les surprend un peu que je connaisse l’entreprise ! La veille, j’ai fait une recherche Internet et elle portait justement là-dessus.

Un peu plus détendu, je m’intéresse enfin à mes voisins d’aventure. Parmi les chimistes, un fait une thèse, un autre est en DUT, un troisième sera ingénieur…..

Vous passez encore 2 jours à Paris. Comment sont-ils organisés?

Ces 2 jours sont consacrés à la formation. Comment tenir un micro ? Comment filmer ? Chaque candidat sera muni d’une caméra et filmera toute la journée. Les soirées seront consacrées au « dérushage » et à la sélection d’images. J’apprends beaucoup de vocabulaire technique. J’apprends la façon dont il faut être positionné devant une caméra, comment assurer la stabilité, comment paramétrer l’engin. Bref j’apprends un peu comment faire et lire les images et je pense que ça me servira bien au-delà du reportage.
Nous consacrons une demi-journée à faire des recherches sur le sujet du reportage.
Enfin nous apprenons à nous connaître. Le dernier jour, chacun de nous arrive avec un objet qui illustre le mieux la personnalité d’un candidat désigné. Moi, je fais binôme avec une jeune journaliste. J’ai très peu de temps pour trouver l’objet. Je veux un stylo 4 couleurs, n’en trouve pas à proximité. Je me résous donc à apporter 4 stylos de couleurs différentes. Leur simplicité, la spécificité de chacun, la différence de résultats obtenus évoquent pour moi les nombreuses facettes que je devine dans la personnalité de cette jeune femme et son contact très fluide. A son tour, elle montre l’objet qu’elle a choisi pour moi : un caillou ou plus exactement une géode. Ouverte, elle laisse entrevoir des cristaux. Je suis flatté.

Quelle impression retirez-vous de ces journées de sélection et de préparation ?

C’est éprouvant, il y beaucoup de notions nouvelles à retenir mais quelle expérience !

La suite très prochainement….

Interfora IFAIP

Dernières actualités

Nouveaux techniciens à Commentry

La formation des techniciens en production sur les 2 unités de fabrication du site à Commentry passe par une formation conduisant au titre de TEFIC. Ces formations modularisées et d’une durée de 15 semaines sont étalées sur une période de 10 mois. Le futur technicien réalise en parallèle un projet d’amélioration sur son unité. Ce […]

Intégrer les conditions de réussite au développement d’une culture sécurité

Réservez la date de votre prochain colloque : « Intégrer les conditions de réussite au développement d’une culture sécurité » le 3 octobre 2017à Lyon 2ème (Université Catholique) INTERFORA IFAIP et CPE Formation Continue vous proposent de participer à un colloque dédié au développement d’une « culture sécurité », présidé par Olivier THOMAS, directeur du site Kem One Balan et avec la participation […]

Situer/Contacter

6 rue Jean Macé 69190 SAINT FONS
Tél. : 04.72.89.06.26 | Fax : 04.72.89.06.27